La métamatière et le Roi de la Terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La métamatière et le Roi de la Terre

Message par Claude De Bortoli le Mer 17 Mai - 10:35

Ne pas confondre la Nature et la Biodiversité.
Une nature sur une planète habitable est l'atmosphère, l'eau sous toutes ses formes, les montagnes, les océans, les volcans, la terre, les nuages, les vents, le feu, tout ce qui est immuable à la planète. La nature appartient à l'univers de matière qui en revendique sa possession par des expressions éclatantes ; éruptions volcaniques, raz-de-marée, cyclone, avalanches, glissements de terrain, etc.. Les humains, les animaux et les végétaux n'impactent pas ou très peu la nature. Ils n'ont aucune incidence sur les volcans, les nuages, les vents, les montagnes. Très peu localement sur l'eau, les océans et l'atmosphère. Les natures ne sont pas endémiques aux planètes. Les planètes habitables ont toutes les mêmes natures. Elles font partie de la structure, de l'ossature de l'univers de matière, comme les planètes, les étoiles, les galaxies.
L'univers de matière est le maître absolu des natures qu'il installe sur les planètes habitables. La puissance des natures installées est à l'image de la puissance de son créateur.

Une biodiversité est l'ensemble des espèces animales et végétales qui vivent, à un moment donné, dans une nature installée sur une planète habitable. La biodiversité n'est pas immuable. Elle varie. Elle change en fonction de l'espèce qui domine la planète. Elle est endémique à la planète qui l'abrite. Les planètes habitables n'ont pas les mêmes biodiversités animales et végétales.
Les biodiversités sont la personnalité de l'univers de matière. Elles sont changeantes, évolutives et échappent totalement au contrôle de l'univers de matière. Ce n'est pas lui qui les crée. Elles varient au gré de l'évolution. Elles constituent donc un risque pour lui et c'est pour cette raison qu'existe la symbiose de l'univers de matière et de l'univers de métamatière. Au travers de cette symbiose l'univers de métamatière va lui garantir les biodiversités saines dont il a tant besoin... et réciproquement.
Comment va-t-il procéder ?
L'univers de métamatière va doter une espèce matérielle : l'espèce humaine, de son intelligence. La puissance de l'intelligence humaine sera capable d'installer et de maintenir une biodiversité saine, idéale pour l'univers de matière. Les biodiversité issues d'une domination animale ou végétale sont des cancers pour l'univers de matière. Elles engorgent les planètes habitables par le gigantisme et la férocité de leurs éléments.
La domination des humains est efficace que s'ils restent en communication permanente avec l'instance détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. S'ils coupent unilatéralement la communication avec la nature de métamatière laquelle contrôle et guide leur intelligence, celle-ci se met au service de leurs instincts. Il s'ensuit des comportements humains anarchiques qui nuisent et détruisent la biodiversité au lieu de l'harmoniser. Le contraire demandé par la super symbiose des univers matériel et métamatériel. Dans pareils cas la nature de métamatière est obligé de rappeler à l'ordre la fratrie humaine fautive. Elle a tout pouvoir sur l'intelligence humaine.

Claude De Bortoli

Messages : 3
Date d'inscription : 29/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La métamatière et le Roi de la Terre

Message par Claude De Bortoli le Mer 17 Mai - 10:35

Ne pas confondre la Nature et la Biodiversité.
Une nature sur une planète habitable est l'atmosphère, l'eau sous toutes ses formes, les montagnes, les océans, les volcans, la terre, les nuages, les vents, le feu, tout ce qui est immuable à la planète. La nature appartient à l'univers de matière qui en revendique sa possession par des expressions éclatantes ; éruptions volcaniques, raz-de-marée, cyclone, avalanches, glissements de terrain, etc.. Les humains, les animaux et les végétaux n'impactent pas ou très peu la nature. Ils n'ont aucune incidence sur les volcans, les nuages, les vents, les montagnes. Très peu localement sur l'eau, les océans et l'atmosphère. Les natures ne sont pas endémiques aux planètes. Les planètes habitables ont toutes les mêmes natures. Elles font partie de la structure, de l'ossature de l'univers de matière, comme les planètes, les étoiles, les galaxies.
L'univers de matière est le maître absolu des natures qu'il installe sur les planètes habitables. La puissance des natures installées est à l'image de la puissance de son créateur.

Une biodiversité est l'ensemble des espèces animales et végétales qui vivent, à un moment donné, dans une nature installée sur une planète habitable. La biodiversité n'est pas immuable. Elle varie. Elle change en fonction de l'espèce qui domine la planète. Elle est endémique à la planète qui l'abrite. Les planètes habitables n'ont pas les mêmes biodiversités animales et végétales.
Les biodiversités sont la personnalité de l'univers de matière. Elles sont changeantes, évolutives et échappent totalement au contrôle de l'univers de matière. Ce n'est pas lui qui les crée. Elles varient au gré de l'évolution. Elles constituent donc un risque pour lui et c'est pour cette raison qu'existe la symbiose de l'univers de matière et de l'univers de métamatière. Au travers de cette symbiose l'univers de métamatière va lui garantir les biodiversités saines dont il a tant besoin... et réciproquement.
Comment va-t-il procéder ?
L'univers de métamatière va doter une espèce matérielle : l'espèce humaine, de son intelligence. La puissance de l'intelligence humaine sera capable d'installer et de maintenir une biodiversité saine, idéale pour l'univers de matière. Les biodiversité issues d'une domination animale ou végétale sont des cancers pour l'univers de matière. Elles engorgent les planètes habitables par le gigantisme et la férocité de leurs éléments.
La domination des humains est efficace que s'ils restent en communication permanente avec l'instance détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. S'ils coupent unilatéralement la communication avec la nature de métamatière laquelle contrôle et guide leur intelligence, celle-ci se met au service de leurs instincts. Il s'ensuit des comportements humains anarchiques qui nuisent et détruisent la biodiversité au lieu de l'harmoniser. Le contraire demandé par la super symbiose des univers matériel et métamatériel. Dans pareils cas la nature de métamatière est obligé de rappeler à l'ordre la fratrie humaine fautive. Elle a tout pouvoir sur l'intelligence humaine.

Claude De Bortoli

Messages : 3
Date d'inscription : 29/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum